mes service.jpg

LA RÉÉDUCATION DE LA MAIN ET DU MEMBRE SUPÉRIEUR :

Est indiquée pour :

  • Des lésions des tendons extenseurs ou fléchisseurs

  • Des fractures, des luxations ou des entorses

  • Des arthrolyses, des arthrodèses et des arthroplasties

  • Des amputations

  • Des lésions nerveuses périphériques

  • Des adhérences, des rétractions et des hypertrophies cicatricielles 

  • Des brûlures

  • Le syndrome du tunnel carpien

  • Le syndrome algoneurodystrophique (CRPS)

  • Des tendinites

Optimise la fonctionnalité par :

  • La prophylaxie des troubles trophiques

  • De la mobilisation passive et active des articulations et des tendons lors de traitements post-traumatiques et/ou  post-opératoires

  • Le traitement des cicatrices

  • Le traitement de la sensibilité

  • De l’entraînement de la force, de la coordination manuelle et de l’habileté

  • La correction des stratégies corporelles de compensation